Comment perdre du ventre en 1 mois

Petits bourrelets, zone molle et flasque, gonflements et ballonnements disgracieux… En bref, vous n’aimez pas votre ventre ! Il est pourtant aisé d’adopter quelques habitudes de vie pour en venir à bout et retrouver un ventre plat. L’alimentation et le sport vont évidemment de pair ! Voici quelques règles alimentaires (et élémentaires !) à suivre pour apprendre à aimer à nouveau cette zone de votre corps.

Journal alimentaire, je m’y colle

Avant de se lancer dans des régimes extrêmes en coupant des groupes d’aliments ou en restreignant considérablement son alimentation, il peut être très utile de tenir un journal alimentaire. C’est ce que ferait brièvement une diététicienne si vous alliez en voir une.

Notez pendant quelques jours tous vos repas et collations avec les quantités et faites le point. Vous verrez rapidement par vous même si les quantités sont trop grandes ou si certains aliments reviennent trop souvent (produits transformés, gras, sucrés et alcool).

À l’écoute de mon corps, je serai

Être à l’écoute de ses signaux de faim est un défi de taille et il est essentiel de se reconnecter à son corps pour retrouver un équilibre alimentaire. Tentez de percevoir et reconnaître les sensations qui vous disent « j’ai faim » ou alors « je me sens rassasiée ».

C’est à ce moment que vous pourrez vous arrêter de manger sans dépasser la quantité de nourriture qui vous comble.

 

7 exercices pour un gainage complet

Faire une séance d’entraînement entièrement dédiée au gainage pour travailler abdos et lombaires en effaçant le petit ventre ?

Voici un circuit de sept exercices pour une session complète de gainage à réaliser une à deux fois par semaine.

La série de gainage

Pour chaque exercice, restez minimum 30 secondes.

La planche : Tendez les bras en plaçant les mains au sol dans le prolongement des épaules. Tendez les jambes en écartant les pieds en veillant bien à garder votre dos droit. Respirez par le ventre en cherchant à chaque fois à rapprocher le nombril de la colonne. Cette respiration abdominale permet d’«effacer son petit ventre en faisant travailler le diaphragme».

La planche dynamique : restez en planche en vous plaçant en alternance sur les mains puis sur les coudes.

La planche latérale : restez 30 secondes sur le coude droit puis faites le même exercice de l’autre côté. Pour augmenter la difficulté, vous pouvez reproduire l’exercice en vous mettant en étoile : tenez-vous sur une main et sur un pied, le bas et la jambe opposés tendus vers le plafond. Faites l’exercice du côté droit, puis du côté gauche. Vous travaillerez ainsi vos obliques.

Pompes et relevés

En pompe : mettez-vous en position de pompe et levez le bras droit devant vous. Reposez-le et recommencez avec le bras gauche, puis la jambe droite et la jambe gauche. Refaites l’exercice en tenant 30 secondes avec le bras droit levé puis recommencez avec la jambe droite, le bras gauche et la jambe gauche.

Relevés de jambes : allongez-vous sur le dos, levez les jambes vers le plafond puis abaissez-les sans toucher le sol. Recommencez en faisant deux à trois séries de dix répétitions du mouvement. Si vous ressentez des douleurs ou si vous possédez des faiblesses au niveau du dos en reproduisant l’exercice, «mettez vos mains sous les fesses pour vous caler ou placez une petite couverture ou une serviette roulée dans le bas du dos pour être à plat», conseille Clément Grémy. Il ne faut pas s’inquiéter de la sensation de cambrure, qui n’est pas anormale. «Parfois, en voulant lever les jambes, on sollicite trop le dos pour avoir des forces au niveau des abdominaux», développe le coach.

Relevés de bassin : restez sur le dos, les bras le long du corps. Pliez les jambes en gardant les pieds à plat, écartés de la largeur du bassin puis relevez le bassin et revenez au sol. À l’instar des relevés de jambes, faites deux à trois séries de dix répétitions. Au bout d’un mois ou si vous sentez que vous maîtrisez l’exercice, passez sur une jambe. Les relevés de bassin, également appelés hip thrust, servent à «travailler les abdos fessiers et le bas des lombaires» décrit Clément Grémy.

Superman : placez-vous à plat ventre et soulevez les jambes, les bras et le haut du buste, rien ne doit toucher le sol à part votre ventre. Au bout d’un mois, passez à 1 minute. Avec le Superman, «vous travaillez les lombaires que vous avez préparés juste avant avec les relevés de bassin», explique le coach.

Si vous ressentez des difficultés à tenir 30 secondes dans une position, faites moins et commencez par 20 secondes, par exemple.

A contrario, si tenir 30 secondes vous semble simple, augmentez le temps de pose à 45 secondes, voire 1 minute.

La clé pour réussir à obtenir des résultats est de bien respirer tout en contrôlant chaque mouvement.

 

Source : Madame Figaro

15 légumes pour garder un ventre plat

Les légumes sont les meilleurs alliés de la diététique, efficaces dans le cadre d’un rééquilibrage alimentaire. De par leur faible densité calorique et leur forte teneur en eau, ils sont parfaits pour maigrir. Leur richesse en fibres, en vitamines, en minéraux et en antioxydants indispensables à la bonne santé, mérite qu’on s’y intéresse au quotidien. Pour une illustration parfaite, voici les 15 légumes qui font maigrir.

1 – Le poivron

Le poivron a tout bon ! Avec 19,8 kcal/100 g au compteur, il est classé parmi les meilleures sources de vitamines C et E. Grâce à sa forte teneur en fibres, le poivron (qu’il soit vert, rouge ou orange) modère l’appétit, améliore le transit intestinal et aide à éliminer les sucres et les graisses. C’est également un excellent antioxydant.

2 – Les champignons

Cet aliment à multiples facettes s’intègre parfaitement dans un régime minceur. Très discrets en énergie (15 Kcal/100 g), les champignons sont extrêmement rassasiants et coupe-faim, riches en protéines végétales. Ils fournissent plusieurs minéraux et vitamines, dont le sélénium, le cuivre, le potassium, les vitamines B2, B3, D et K. Ses fibres sont bénéfiques pour le transit intestinal.

3 – Les courgettes

La courgette est un aliment gorgé d’eau et un appréciable brûleur de graisses. Ce légume minceur contient du potassium, du sodium, de la vitamine C et B9, prépondérant dans la formation des globules rouges et le fonctionnement du système immunitaire. Peu calorique avec seulement 16,5 kcal pour 100 g, elle facilite l’évacuation des toxines et des graisses.

4 – La laitue

Légère et riche en minéraux et en fibres, on prête une panoplie de vertus à la laitue pour faire perdre du poids. Tout d’abord, c’est un légume pauvre en calories avec 15,1 kcal/100 g, et contenant plus de 90% d’eau. Fortement diététique, ses feuilles vertes sont des concentrés de vitamine A qui régénèrent les tissus et protègent les yeux, de la vitamine B9 entrant dans la production des cellules, et de la vitamine K qui aide à la coagulation sanguine.

5 – L’aubergine

La richesse en eau, en fibres, en potassium et en magnésium de l’aubergine en fait un légume diurétique. Elle contient de la pectine qui contribue à la réduction du taux de lipides sanguin. Elle est également une source de vitamines B1 et B6, et de cuivre. L’aubergine est un légume peu calorique (21,2 kcal/100 g) sollicité dans plusieurs régimes minceurs.

6 – Le concombre

Si vous souhaitez obtenir un ventre plat et des cuisses joliment galbées, le concombre est l’aliment idéal. Il est un légume riche en eau (96%) proposant un taux calorique de seulement 10 kcal/100g. Il est un fabuleux détox qui permet de maigrir durablement. Le concombre contient du magnésium, du potassium, du fer, de la vitamine A, C, et E. Il fait donc partie des légumes qui font maigrir. 

7 – Les asperges

Si l’asperge suscite autant de l’intérêt, c’est parce qu’elle est une bonne alliée pour perdre des hanches et du ventre grâce à un excellent apport en fibres végétales. Avec seulement 24,7 kcal/100 g, elle est pleine de ressources dégraissantes et de minéraux comme le potassium, le magnésium, la vitamine B9. L’asperge aide à mincir et à stabiliser votre poids.

8 – Les betteraves

Avec 50,6 kcal/100 g et son petit goût sucré, la betterave compte parmi les supers-aliments au pouvoir minceur élevé. Elle contient des substances phénoliques, dont les flavonoïdes qui lui confèrent son fort potentiel antioxydant. Soluble dans les graisses, la betterave a tout pour faire fondre les capitons. C’est une excellente source de vitamines A et K.

9 – Le céleri

Pour tout juste 21,5 kcal/100 g, le céleri est un véritable capteur de graisse et un puissant antioxydant qui va drainer et détoxifier le corps. Il aide à lutter contre la rétention d’eau, la cellulite ou peau d’orange. Ses apports en vitamines B5, B6, C et K, en cuivre et en manganèse en font un légume complet pour maigrir.

10 – L’oignon

L’oignon pour maigrir ? Eh bien oui ! Ce légume à forte propriété antioxydante ne finira pas de vous surprendre. En effet, ses calories sont moindres (54 kcal/100g). De plus, l’oignon contribue à faire baisser le taux de graisse et de sucre dans le sang, indispensable lorsqu’on veut se débarrasser de quelques kilos. Il est aussi un antibiotique naturel riche en vitamine C.

11 – Le radis

Le radis est un brûle-graisse de taille qui intervient particulièrement dans la combustion des capitons au niveau du ventre. Grâce aux fibres qu’il contient, ce légume permet de faciliter la digestion et agit aussi comme coupe-faim pour vous éviter les fringales. Il nettoie l’organisme, compte seulement 15 kcal/100 g, et est riche en eau (95%), calcium, potassium, magnésium, soufre, fer.

12 – L’épinard

Économique, riche en fibres avec un apport non négligeable en fer, l’épinard est un excellent antioxydant qui contient les vitamines C, E, et des minéraux (calcium, potassium, magnésium). Il est très alcalin, pauvre en calories (28,7 kcal/100 g), s’adaptant à merveille à tout un régime minceur.

13 – Les tomates

La tomate n’est pas seulement bonne pour faire la cuisine, c’est également un excellent légume pour perdre du poids de manière saine et naturelle. Sa peau et ses graines contiennent des fibres favorisant la digestion, et permettant de réduire le cholestérol. Avec 13,8 Kcal/100g, la tomate contient de la provitamine A, les vitamines C et E, le calcium, le phosphore et le magnésium.

14 – Le chou

Le chou et ses 25,3 kcal/100g fait évidement partie des légumes qui font maigrir. Ils sont bien indiqués dans un régime faible en calories. Sa soupe est classée diète et réputée pour faire mincir rapidement. Elle est hypocalorique, drainante, et vous aide à faire le plein de vitamine C.

15 – Le poireau

Fortement diurétique et détoxifiant, le poireau contribue à l’élimination des toxines par voie urinaire. Faible en calories avec 32,6 kcal/100g, ce légume robuste est une source de fibres qui associe un effet de satiété appréciable dans le cadre d’un régime minceur. 

Le gainage pour un ventre plat et ferme – Mode d’emploi

Le gainage : un exercice simple

L’avantage numéro un du gainage : c’est un exercice simple ! Si l’on se contente d’une planche classique, pas besoin d’un coach, de matériel à acheter ou encore d’un apprentissage particulier. On n’investit ni dans une tenue spécifique, ni dans une salle de sport onéreuse : vous pouvez faire du gainage n’importe où (pas besoin de sortir de chez soi !) et n’importe quand. Statique et plutôt doux, il convient à tous, même aux débutantes. Pas de raison de ne pas s’y mettre.

Le gainage : un exercice efficace

Simple ne veut pas dire inutile : avec le gainage, vous allez travailler ! Vos abdos ainsi que vos muscles du dos vont être sollicités. Et vous allez même pouvoir travailler les fessiers, les triceps et les cuisses, si vous répétez les mouvements assez longtemps. Véritable allié ventre plat, le gainage est un exercice complet.

Le gainage : mode d’emploi

La position classique la plus simple est celle de la planche. Pour cela, appuyez-vous sur les coudes, les jambes tendues, sur la pointe des pieds, parallèles au sol. Maintenez bien votre sangle abdominale tout en contractant votre fessier. Il est important de faire attention à ne pas vous cambrer, ni relever les fesses. Vous devez rester bien à l’horizontale, le regard vers le sol. Si vous voulez varier les plaisirs, plusieurs variantes existes : sur le coté, le dos, sur un ballon…

Le running : Efficace pour travailler les abdominaux ?

Vos abdos travaillent à chaque impact

La course à pied est l’activité physique par excellence. Cette pratique très complète met en activité aussi bien les articulations qu’un grand nombre de muscles comme ceux de la voûte plantaire, les muscles dorsaux, les mollets, les quadriceps, les ischio-jambiers et les fessiers. Et si l’on en croit les spécialistes, les abdominaux figurent aussi parmi la liste des muscles essentiels au coureur.

« Le grand droit et les obliques sont sollicités à chaque impact au sol, d’autant plus lors de séances de course à pied sur chemin vallonné ou caillouteux. La déformation du corps dû à la considération du terrain exige une sangle abdominale musclée ». ?On parlera ici des muscles superficiels de l’abdomen. Les muscles profonds, c’est à dire les muscles non-moteurs, ne sont pas forcément stimulés pendant la course à pied.

L’importance de la respiration lors de l’effort semble également y trouver son compte pour faire travailler ses abdominaux. « Grâce à une respiration volontaire (connexion du cerveau) et adaptée, en expirant du bas vers le haut, vos abdominaux vont travailler. On les appelle les abdos hypopressifs ». 

Pour équilibrer votre corps

« Les gens qui courent ont un meilleur équilibre », pose le spécialiste. Cet équilibre est justement la résultante d’une sangle abdominale en béton, qui plus est lorsque le bassin et la colonne vertébrale sont mis à rude épreuve pendant une séance de running. Et pour voir apparaître votre tablette de chocolat à vitesse grand V, la course à pied semble être un excellent travail de gainage, qui est perçu comme la base d’un équilibre complet du corps.

« Si vous n’avez pas un bon gainage, votre tête, vos épaules et vos hanches partent dans tous les sens et votre corps se déforme. La course à pied permet déjà d’avoir ce gainage naturel car il permet d’avancer ». Une fois encore, varier les terrains de pratique sera intéressant pour dessiner vos abdominaux, à condition d’une pratique régulière. « Le fait de courir sur des chemins variés avec des virages, de monter ou descendre des côtes va faire davantage travailler la sangle abdominale pour acquérir une meilleure stabilité ». 

Le fractionné au service de votre silhouette

Évidemment, la course à pied sera source d’une dépense énergétique plus importante que la marche et donc, vous aidera à avoir un ventre plat. Mais il n’est pas question de rêver ! Tant que votre footing ne dépasse pas les 40 à 45 min en moyenne, vous ne verrez que très peu les effets sur vos abdos, à moins de fractionner votre effort !

La course fractionnée, oui, mais c’est quoi ? Le fait de varier entre haute et basse intensité comme le fartleck (qui consiste à alterner des phases de sprint avec des périodes plus calmes) vous permettra de dépenser plus d’énergie. Devoir courir plus vite requiert un ventre plus costaud qui servira de socle énergétique à l’effort afin de rebondir plus rapidement. « Les abdos vont pouvoir dynamiser les cuisses et relâcher le haut du corps. Le gainage va servir à contrôler les articulations et l’axe tête-épaules-bassin afin de gérer la posture et dissocier le travail du haut et du bas du corps ». 

Source : L’Equipe.fr

Les bienfaits des aliments complets pour maigrir

Une perte de poids optimisée grâce aux aliments complets
Perdre du poids ne vous semblerait pas si difficile si vous suiviez les bons conseils mais surtout, si vous optiez pour les bons aliments. Les aliments complets pour maigrir, ce n’est pas un mythe ! Voici de plus amples explications sur le sujet !

Pourquoi les aliments complets pour maigrir ?

Si ce n’est pas la première fois que vous vous essayez à un régime, vous devez savoir que la clé n’est pas tant qu’il soit trop restrictif, mais adapté à vos besoins physiologiques ; vous épargnant ainsi le tristement célèbre effet yoyo. En effet, il est absolument inutile, voire très dangereux de priver votre corps de certains aliments indispensables à son bon fonctionnement.
Commencez plutôt à intégrer des aliments complets dans votre régime.

Une densité énergétique faible pour mieux maigrir

les aliments complets ont une densité énergétique faible

La différence de densité énergétique signifie que pour une même quantité pesée de deux aliments, ils n’auront pas le même nombre de calories. Ainsi, 100 g de pâtes auront une densité inférieure à 100 g de chocolat. Similairement 100 g de pâtes complètes auront une densité énergétique plus faible que 100 g de pâtes raffinées. La baisse de densité énergétique trouve son origine dans la contenance supérieure en eau et en fibres de certains aliments, notamment les aliments complets. Grâce à leur faible densité énergétique, les aliments complets apportent au corps moins de calories par gramme.

Un effet rassasiant considérable avec les aliments complets

Le grignotage est un ennemi majeur dans toute perte de poids. Un bon moyen de dépasser cet obstacle est de bien manger pendant les repas. Les aliments complets sont alors le meilleur allié minceur. Contrairement à leurs homologues raffinés, ces produits sont moulus avec l’enveloppe du gain, ne réduisant en rien leur contenance en fibres et sels minéraux ; procurant une sensation de satiété, un transit favorisé et un ventre plat.

La régulation de la glycémie grâce aux aliments complets

les aliments complets aident à perdre du poids

La glycémie est le taux de glucose présent dans le sang. L’élévation de cette dernière implique une réponse du corps pour tenter de la faire baisser ; il fait appel pour cela à une hormone, l’insuline. Il s’agit de la seule hormone hypoglycémiante de l’organisme, il se doit d’y avoir recours en cas d’hyperglycémie. Or, pour que le glucose dans le sang soit de nouveau dans un intervalle normal, cette hormone fait en sorte de le stocker ailleurs, notamment dans les muscles, le foie et tissu adipeux. Ainsi, une perturbation du taux de glucose induit indirectement une prise de poids, en entretenant la masse graisseuse et en la développant davantage. Les aliments complets interviennent alors pour perdre du poids, en maintenant une glycémie quasi constante.

Une contenance supérieure en fibres

Les fibres sont excellentes à la fois pour la santé et la perte de poids. Digestion, élimination, transit intestinal et satiété sont autant de d’éléments que l’ingestion de celles-ci permet d’améliorer. Les aliments complets en contiennent beaucoup plus que les aliments raffinés !

Les aliments complets pour maigrir, c’est parfaitement possible ! N’hésitez pas à les intégrer dans votre régime alimentaire pour favoriser votre perte de poids

Choisir son entraîneur privé pour obtenir un ventre plat et ferme

Les compétences d’abord

Qu’ils soient associés à une grande bannière ou indépendants, il y a trois types d’entraîneurs :

1. L’autodidacte : Une personne qui s’est entraînée toute sa vie, a lu beaucoup sur le sujet, mais qui n’a pas de formation. Elle peut vous aider à vous mettre en forme, mais risque de manquer de connaissances.

2. Le connaisseur : Une personne qui a suivi une ou plusieurs formations d’une durée indéterminée données par des personnes aux qualifications. Elle a des connaissances sur les entraînements performants, mais ne prend pas nécessairement en compte l’état de santé.

3. Le kinésiologue formé : Une personne qui a suivi une formation universitaire de trois ou quatre ans et qui maîtrise donc plusieurs notions de santé, de biomécanique et anatomie, entre autres.

Pour trouver votre entraîneur hors gym, il faudra faire une petite recherche. Idéalement, chacun devrait fonctionner par recommandation en demandant, par exemple, à ses amis Facebook s’ils connaissent quelqu’un.

Un programme personnalisé

Il vaut donc mieux prioriser un programme personnalisé. Votre entraîneur doit tenir compte de votre état de santé, de votre forme physique et de vos objectifs. Une prise de masse rapide, une perte de poids à long terme ou un ventre plat pour la belle saison… Il ne vous prescrira pas cinq séances de gym par semaine si vous n’êtes vraiment pas en forme tout comme il ne vous garantira pas des biceps de culturiste si vous avez un problème de coude. Si vous cherchez un coach privé, c’est probablement parce que vous cherchiez déjà des séances sur mesure.

Il est aussi indiqué, une fois le programme établi, que l’entraîneur l’exécute avec vous pour être certain que vous faites les mouvements correctement. Ainsi, les risques de blessure sont moindres et les résultats, meilleurs.

Période d’essai

Une fois l’instructeur trouvé, on s’assure que ses forces s’accordent avec vos objectifs. On peut aussi lui demander une période d’essai gratuite ou à moindre coût avant de s’offrir un forfait incluant plusieurs séances et programmes. C’est le moment de voir si c’est un bon match. L’entraîneur n’est pas tenu d’accepter votre proposition d’essai, mais ça vaut le coup d’essayer.

Avez-vous choisi le bon?

Un bon entraîneur qui a votre santé a coeur va proposer des suivis et prendra des nouvelles de votre condition physique sporadiquement.

Assurez-vous aussi de bien vous entendre avec lui. Il est important de se sentir écouté et en confiance afin d’arriver à des résultats concluants. S’il ne vous motive pas à continuer, changez d’entraîneur.

Si des douleurs physiques ou blessures apparaissent, parlez-lui tout de suite – et s’il ne propose pas de modifications à votre programme ou de suivi, commencez à vous méfier. Il peut être utile de valider les exercices auprès d’un autre professionnel.

Combien ça coûte?

Autour de 50 à 60€ de l’heure pour un entraînement assisté ou 60€ à 80€ par rencontre si elle inclut un appel de suivi et un programme.

Selon vos besoins, il peut être plus avantageux de vous inscrire dans une salle de gym – une bannière connue ou un privé – qui offre déjà les services d’entraîneurs. Ça évite de payer des frais supplémentaires de suivi ou de droit de passage dans une salle de gym pour les entraînements assistés.

 

 

Source : huffingtonpost

5 petites habitudes pour garder un ventre plat

Découvrez 5 mauvaises habitudes à mettre de côté si vous voulez perdre du ventre. 

Dans sa routine, on ne se rend pas compte que certaines petites habitudes peuvent nous faire prendre un petit peu de ventre. On a beau faire tous les efforts nécessaires pour se plaire, il y a parfois quelques changements quotidiens à adopter !  

Bien cuire les aliments  

On pense souvent que les aliments bien cuits favorisent une meilleure digestion. C’est faux ! Il est important de mettre de côté les cuissons  » fortes  » au profit des cuissons douces comme la vapeur. On préserve ainsi tous les nutriments des aliments.Pour les pâtes, on mise sur la cuisson al dente pour qu’elles ne se transforment pas en sucres lents et que le gras se stocke au niveau du ventre.   

Boire du jus de fruits 

On considère souvent les jus de fruits comme des boissons saines, mais il s’agit souvent d’un concentré de sucre et d’eau. Buvez-en avec modération et privilégiez les jus maison pressés à froid à base de fruits et de légumes.  

Eviter de manger gras 

Ce n’est pas parce que l’on veut perdre du ventre qu’il faut évincer le gras de notre alimentation. Il est important de faire la différence entre les bons gras que l’on trouve dans le poisson blanc, l’avocat, les oléagineux et les mauvais gras (graisses saturées) que l’on trouve dans la nourriture industrielle : chips, friture, pizzas…  Consommez des bons gras au quotidien pour faire le plein d’énergie et les mauvais gras avec modération. Pas question de se priver !  

Consommer des produits allégés  

Les produits allégés le sont en calories, mais pas en sucres ! Il est donc préférable de consommer des produits  » normaux  » de temps à autres plutôt que des produits dits  » light « .  

Manger tard  

Lorsque l’on mange tard, on empêche le corps de dépenser l’énergie assimilée ! S’en suit le stockage des graisses au niveau du ventre… il est donc préférable de manger tôt et léger (avec le moins de glucides possible). 

Si vous combinez cette petite routine avec une alimentation équilibrée et des séances de sport pour avoir un ventre plat, vous devriez rapidement atteindre vos objectifs !  

10 sports insolites pour être en forme

En cette rentrée, l’activité sportive est l’option idéale pour conserver la bonne humeur des vacances, d’autant plus si elle est insolite ! Laissez vous séduire par ces 10 sports pour une rentrée décalée.

Le yoga Bikram ou le “hot yoga”

Le yoga Bikram, aussi appelé « hot yoga », se pratique dans une pièce surchauffée pour compenser la chute des températures extérieures. Cette discipline permet de transpirer abondamment et offre un exercice cardiovasculaire complet. Les fortes températures font augmenter le rythme cardiaque. Il faut toutefois être en très bonne forme pour commencer de tels cours qui nécessitent une hydratation régulière.

Le vélo immersif, une course indoor qui fait voyager

Plonger dans un monde parallèle à l’aide de vidéos projetées en HD sur les écrans d’une salle. Le concept de l' »immersive cycling », ou vélo immersif, est d’enfourcher son vélo pour voyager virtuellement. Amsterdam, Stockholm, Paris, Barcelone, Nouvelle-Zélande : le concept commence à fleurir un peu partout dans le monde. Compter 160 euros pour dix séances.

L’aqua stand up, le remplaçant du paddle en mer

Inspiré du standup paddle pratiqué en mer, l’aqua stand up consiste à faire des exercices de fitness (abdos, squats) debout sur une planche fixée à la piscine. On travaille l’équilibre, le dos et les articulations, sans oublier le gainage, qui permet d’obtenir un ventre plat. Les séances durent en moyenne 45 minutes.

L’aqua yoga, la pause zen aquatique

Pratiqué en piscine, ce sport revisite le yoga en adaptant les postures dans l’eau. Les exercices sont basés sur deux mouvements principaux : l’ondulation et la spirale. Étirement et respiration rythment la séance. Partout en France des piscines proposent des cours d’aqua yoga. Les spas et complexes sportifs commencent à surfer sur la vague avec des séances qui coûtent environ 30 euros.

Le SurfSet Fitness, les sensations du surf en ville

Bonne nouvelle : pas besoin d’être un pro du surf pour grimper sur le SurfSet Fitness, une planche de surf installée sur trois ballons. En salle, on se laisse prendre au jeu pour apprendre les bases des mouvements du surf comme si on était au milieu des vagues. La société 8STET Active Spa propose des cours de SurfSet dans le 9e arrondissement de Paris à 30 euros la séance collective.

L’escalade de bloc : une ascension ludique

Pendant sa pause déjeuner ou le week-end, enfiler des chaussons pour aller grimper en salle est en train de devenir une vraie tendance en matière d’escalade. Sans corde ni baudrier, la discipline, bon marché, est ludique et peut se pratiquer en famille. Les blocs atteignent une hauteur maximum de 4 mètres, et la réception se fait sur de gros matelas.

La bokwa, danse fitness tendance de la rentrée pour conserver la bonne humeur

Plus simple à pratiquer que la très populaire zumba, la bokwa, inventée par un danseur d’origine sud-africaine à Los Angeles, rime avec fun et défoulement. Inutile de savoir danser pour pratiquer ce mélange de danse, de cardio et de musculation. Inspirée de la danse des ghettos sud-africains, la bokwa consiste à tracer des chiffres et des lettres avec les pas sur le sol, la plupart du temps en rebondissant, le tout dans des musiques ultra rythmées. Avec près de 1.200 calories brûlées en une séance, mollets, cuisses et fessiers sont à la fête.

Le spinning, du vélo d’appartement à plusieurs

Rien de tel que le cyclisme pour se dépenser en extérieur au printemps et en été, mais c’est un sport bien moins fun lorsqu’il commence à pleuvoir, alors pourquoi ne pas se mettre au spinning ? Il s’agit de cours collectifs de vélo d’appartement dispensés par un coach au rythme de musiques entraînantes dans une atmosphère d’équipe. Avec près de 675 calories dépensées en une séance de 30 minutes, les sprints à vélo permettent de solliciter les muscles des jambes et des fesses et de doper l’activité cardiovasculaire pour des résultats visibles rapidement.

Le trail, le sport d’extérieur idéal

Le trail est le sport d’extérieur par excellence et s’adapte parfaitement aux conditions météo de l’automne. Cette pratique permet de varier les plaisirs en sortant de la monotonie de la course sur route ou sur piste. Montées et descentes sur des routes parfois peu carrossables, le trail offre des terrains plus intéressants que la simple course sur tapis.

Le kizomba, la danse qui débarque dans les clubs de sport

Nouvelle danse caliente venue d’Angola, le Kizomba enflamme les salles de fitness à la rentrée. À la différence de la très en vogue zumba, le kizomba se danse à deux. Ses mouvements langoureux, caractéristiques de cette sorte de tango africain, boostent la sensualité en aidant à brûler jusqu’à 400 calories en une heure

Le ventre qui gonfle : que faire pour s’en débarrasser ?

Le ventre qui gonfle et autres ballonnements sont des événements bien trop fréquents qui peuvent ruiner une journée en robe un peu moulante. Pour les éviter et s’en débarrasser, voici quelques clés.

Misez sur les bons aliments

Certains aliments ont tendance à faire gonfler le ventre. C’est particulièrement le cas de tous les plats gras ou épicés, des crudités en abondance ou encore des légumes riches en soufre tels que les choux ou le céleri. Pour se débarrasser des gonflements, préférez plutôt les fruits et légumes cuits, très bons pour le transit ainsi que les produits riches en fibres.

Bien mâcher les aliments

Le midi, surtout lorsqu’on mange au travail, on a tendance à suivre l’expression qui dit de « manger sur le pouce ». Cela signifie manger rapidement et souvent un repas pas franchement équilibré. Qu’à cela ne tienne, il est important de bien mâcher la nourriture afin de ne pas afficher un ventre gonflé.