3 sports parfaits pour celles qui n’aiment pas en faire

Le miha bodytec

Pas de temps à perdre ? Ca tombe bien : une séance de Miha Bodytec ne prend que 20 minutes. 25 douche comprise. On s’équipe d’une combi moulax et d’un gilet sans manche sur lesquels l’instructrice clipe des électrodes. Le but du jeu ? Faire des mouvements de fitness de base (le plus complexe doit être le squat ou la fente…) pendant que les électrodes contractent nos muscles. Cela n’a l’air de rien, mais c’est plutôt dur. Rassurez-vous, vous ne serez pas dans une souffrance ingérable, au contraire : vous modulez l’intensité de l’exercice et votre coach vous guide pour que tout cela se passe au mieux.
Les plus : on voit des résultats assez rapidement, cela muscle efficacement le dos (si vous êtes sujet à des douleurs dorsales ou au niveau des lombaires, c’est limite magique), c’est rapide, on vient sans aucune affaire de sport : la combi est fournie et pas besoin de basket. Cela se fait sur la pause dej, ni vu ni connu.
Le moins : c’est assez cher : 40€ la séance, mais le tarif est dégressif à mesure qu’on en achète : 580€ les 20 séances, soit 29 l’unité.

Le BarreShape

Mélange de pilates, yoga, barre au sol et danse classique, le BarreShape muscle toutes les parties du corps tout en développant quelques compétences bien utiles : l’équilibre, la posture, l’élégance… Bref on ne fait pas que se muscler : on gaine et on se sculpte un corps de danseuse en une heure. Tous les cours sont différents : vous n’aurez pas la même routine d’une séance à l’autre, mais les groupes musculaires bossés le sont dans le même ordre à chaque fois : échauffement, bras, gainage, cuisses, fesses et abdo. Si vous avez un peu de mal à vous coordonner lors des premiers cours, c’est normal.
Les plus : un cours où le corps féminin est vraiment pris en compte (on nous demande de faire attention à notre périnée), les résultats arrivent vite, les muscles se forgent dans la longueur, on travaille tout et on s’étonne à s’améliorer de cours en cours. Et quand au bout d’un moment, on réussit à tenir sa planche jusqu’au bout, ça motive et on ressort fière de soi.
Les moins : Réservez vos cours suffisamment à l’avance, certains horaires sont pris d’assaut. Normal vu leur qualité. Et il manque peut-être un cours le mardi à 20h30

Le Flyboard

Soulever des poids, courir ou sauter vous rebute profondément ? Essayez le Flyboard, un cours qui travaille les muscles en douceur, mais en profondeur. Le principe : on se positionne sur une planche incurvée qui nous place en déséquilibre quasiment tout le long de la séance et on réalise des exercices de posture. L’important : tenir. Au bout de la séance, on se sent bien et heureux : on a (presque) réussi tous les exos et on n’est pas creuvé. Mais le lendemain matin, bonjour les courbatures ! On se rend alors compte à quel point le corps a bossé.
Les plus : c’est doux, efficace, et cela travaille les muscles que les autres sports laissent souvent de côté. Pour avoir un ventre plat, il n’y a rien de mieux ! A la fin de certains cours, le coach termine la scéance sur 15 minutes de relaxation/méditation. On repart zen, reposé… Un délice !
Le moins : lors des premiers cours, on peut avoir un peu la trouille de se casser la figure. Il faut y aller petit à petit, sans forcer.